Derniers Articles

Légumes d’automne rôtis

Des envies de finir sous sa couette à faire le fond de son paquet de chips du à la disparition soudaine de l’été. C’est une solution mais avec le risque de déséquilibrer son organisme alors pour se faire du bien au moral et au corps je vous laisse une recette sympa et facile à faire.

INGRÉDIENTS pour 1 personne

  • 2 à 3  têtes de chou romanesco ou si vous n’en trouvez pas utiliser 1 brocoli
  • 1/2 avocat
  • 1 ou 2 patates douces
  • Quelques tomates séchées
  • Huile d’olive
  • Sel
  • Poivre

MARCHE A SUIVRE

  1. Mettre de côté la plaque de votre four
  2. Faire préchauffez le four à 200°C
  3. Éplucher les patates douces et les découper en gros cubes
  4. Découper grossièrement les têtes du chou romanesco
  5. Prendre la plaque du four et y poser du papier cuisson
  6. Poser le chou et les patates douces sur la plaque
  7. Saler et poivrer
  8. Arroser d’huile d’olive (l’équivalent de 2 grosses cuillères à soupe)
  9. Mélanger les légumes
  10. Passer au four pendant 20 – 30 minutes
  11. Pendant la cuisson, découper le 1/2 avocat en lamelles
  12. Tailler en petits cubes les tomates séchées
  13. Sortir les légumes rôtis et les mettre dans un bol ou une assiette
  14. Parsemer de tomates séchées et décorer avec l’avocat

Déguster!

Tourte vegan aux pêches

Cet fin d’été a comme un air d’automne avant l’heure! Au lieu de sombrer au fond de son canapé à chiller devant Netflix, j’ai décidé de me préparer une bonne tourte aux pêches à déguster devant la série Chewing Gum. Facile à faire et pas cher voilà de quoi ravir nos papilles 😉

INGRÉDIENTS pour 5 personnes

  •  Pour la pâte
    • 220g de farine ordinaire
    • 1 cuillère à soupe de sucre semoule
    • 1/4 de cuillère à  café de sel
    • 125g de margarine froide
    • 60ml d’eau glacée
    • 1 cuillère d’extrait de vanille
  • Pour la tourte
    • 4 à 5 pêches

MARCHE A SUIVRE

  1. Faire préchauffez le four à 200°C
  2. Mélangez la farine, le sucre et le sel dans un grand bol, puis mélangez avec une fourchette.
  3. Coupez la margarine en cubes. Les répartir sur le mélange et remuez avec une fourchette pour les enrober de farine.
  4. Incorporez la margarine à la fourchette jusqu’à ce que la pâte présente l’aspect d’une semoule grossière.
  5. Versez l’eau glacée et remuer pour la mouiller uniformément. Si la pâte paraît trop friable, ajouter de l’eau petit à petit et mélanger.
  6. Quand la pâte forme une boule grossière compacte, elle est prête.
  7. Poser un torchon sur le bol et laissez poser la pâte au moins une heure au frigo.
  8. Abaissez la pâte avec un rouleau à pâtisserie.
  9. Épluchez et coupez les pêches.
  10. Déposez les fruits au milieu de la pâte en laissant 5 cm tout autour.
  11. Rabattez délicatement les bords sur la garniture en formant des plis tout autour des fruits sans les couvrir complètement.
  12. Badigeonnez d’eau la pâte et saupoudrez de sucre pour dorer la croûte.
  13. Passez au four 15 à 30 minutes à 200°C.

Déguster!

Prendre soin de soi sans cramer son compte en banque

Manger sain – Faire du sport – Prendre soin de son corps et de son mental sont des thèmes qui ont depuis longtemps le vent en poupe. Mais depuis quelques temps le bio, le végétarisme ou le veganisme sont plus que tendance sans parler des sports et philosophie comme le yoga, pilates et fitness. Ok, on veut bien mais souvent quand on y regarde de plus près ça coûte un œil de vouloir faire ses courses dans un rayon bio ou de se payer un abonnement dans un centre de yoga sympa. On a comme le sentiment que l’on se fout un peu de nous, que les gens derrière ce business s’en mettent plein les poches pendant que les nôtres se vident à la vitesse de l’éclair.

Sans parler du fait que bon, souvent ça rend bien sur ton instagram un latte végétal mais souvent le goût est déroutant voire « dégueu môman » (cf. mes poussins) et 4 latte pour toi et tes mômes ça t’a coûté le prix d’un bon repas au Mac Do du coin « Et y a des cadeaux dans la happy meal hein! » (cf. toujours mes gamins). Et ton homme qui crève la dalle après une salade de quinoa à what mille dollars te parle du steak frites et le quart de vin qu’il aurait pu se taper avec un expresso pour finir trouve ça vraiment trop c**.

D’ACCORD, OK!! Mais il est prouvé qu’une bonne hygiène de vie nous prévient de bien des maladies et de troubles physiques (au revoir les perturbateurs endocriniens qui mettent à terre mon système hormonal). Ces dernières années, j’ai testé pas mal de choses pour mieux vivre tout en maîtrisant mon budget d’une famille de 5 au niveau de vie moyen. Ce que j’ai retenu tout d’abord c’est qu’il faut être pragmatique et ensuite 3 astuces toutes simples pour ne pas se retrouver à faire trop de compromis entre sa santé et le reste.

1. Manger local et de saison quand tu peux

Rien de nouveau, un classique du genre! Oui, mais pas aussi simple qu’il y paraît. Par exemple, je vis dans le val de Loire et franchement en hiver les fruits et légumes disponibles donnent  envie de pleurer. Cortège de pommes de terre, de choux, de salades et de pommes et poires voilà c’est tout…Ça ne fait vraiment pas rêver même si ce n’est pas cher. Mon défi a été de partir à la découverte des nombreuses variétés de tubercules, de choux et fruits d’hiver (exemple le coing et les courges une tuerie) et les recettes d’antan customisées 2017 pour égayer mes assiettes et satisfaire mes papilles. Ça a plus que payé même si je ne veux pas mentir il m’arrive encore de m’offrir des produits hors saison parce que j’en crève parfois l’hiver de manger des tomates qui ont poussé sous une serre et des lumières artificielles.

2. Aller au plus simple

Pour l’alimentation et le sport on peut vite avoir envie de consommer le meilleur que propose le marché de la santé. Les produits de marques super efficaces et super bonnes au packaging d’enfer ou ce cours de yoga fitness donné par cette déesse de prof à plus de 60 euros l’atelier. Quand on peut c’est vraiment cool, quand c’est pas le cas c’est la guerre des tranchées avec son banquier et sa conscience. Mon emploi du temps  me permet de préparer la majorité de mes repas maison et à l’avance. Alors je m’y retrouve quand j’ai envie de me commander un yaourt vegan coco Coconut Cult à $115 les 64…Silence…Et bien je m’en prépare une douzaine maison. Pour le sport, au plus simple aussi, du vélo en campagne et de grandes balades. Pour les activités plus intenses que je pratique à la maison, j’ai choisi d’investir dans du très bon matériel de yoga  comme Chattra Yoga ou La Vie Boheme Yoga uniquement parce c’est une activité que je pratique tous les jours et plusieurs fois dans la journée. Je ne conseille à personne de mettre beaucoup d’argent dans du matériel si elle n’est pas absolument une fan hard core du sport.

3. Profiter du progrès technologique

Pour cela internet est une bénédiction! Avec toutes les ressources en ligne (blogs, réseaux sociaux, webzine) on peut avoir accès à un nombre de cours, de recettes, de techniques soit gratuitement ou vraiment à un prix qui s’ajuste au mieux avec son budget. Je suis une dingue de forum aussi pour partager ses trucs et astuces mais aussi ses difficultés. Bien sûr la difficulté est de trouver le bon interlocuteur donc cela demande tout de même pas mal d’investissement en temps et de savoir un minimum ce que l’on recherche. Mais cela reste pour moi une super base de données pour récupérer des idées sur la santé. J’aime beaucoup en ce moment Black Girl in Om ou 21 Ninety sur le selfcare des femmes noires mais aussi Food Heaven pour leur guide végétarien (Disponibles qu’en anglais).

C’est vrai que cela demande de réajuster pas mal d’habitudes dans son quotidien et il faut aussi, si vous êtes en couple, que votre conjoint adhère à votre façon de vivre (Je suis vegan et lui ni mes enfants le sont). Il y a une bonne part de négociations avec les autres et les exigences de sa vie de tous les jours. Il faut savoir s’adapter et prendre le temps aussi que les choses se mettent en place petit à petit. Cela m’a pris presque 3 ans et je suis loin d’être un modèle (Quand je suis au taquet je remercie le dieu industrie d’avoir inventé les surgelés mouarf!). C’est pour ça que je parlais au début de pragmatisme, si on garde les pieds sur terre on peut réfléchir sereinement sur ce qui est possible ou pas selon sa vie. Et ensuite, voir comment faire pour l’améliorer. Pour moi il vaut mieux faire de son mieux que rien du tout surtout quand il s’agit de sa santé!

Enfin le weekend – 6 choses que j’aime

On y  c’est le weekend! On peut freiner en douceur et se lover dans son fauteuil pour dégainer smartphone ou tablette ou les deux pour les hardcore (c’est mon cas addict jusqu’à être pathétique). Prendre le temps de redécouvrir les news qui ont fait vibré ou grogné les réseaux sociaux cette semaine.

Fenty Beauty By Rihanna .  Le lancement commercial le plus dingue de l’année avec ses surprises et son lot de drames (l’affaire Sephora France). La gamme semble super large et incroyable. 46 teintes…Crise cardiaque!  Les équipes de conception, production et marketing ont dû s’arracher la tête pour réaliser ce tour de force! BRAVO!! Et le packaging de dingue! Il est juste tellement moderne… Ça donne un sacré coup de fouet au secteur de la cosmétique noire qui a besoin de se dynamiser. Avec une composition a priori impeccable et sans cruauté animale, que demande maman alors? Bah juste quelques heures pour se vautrer sur le corner Fenty Beauty de son Sephora 🙂

Depuis jeudi la Fashion Week de New york est lancée! Certains thèmes problématiques font à nouveau débat: la maigreur des mannequins taille 32 mais aussi la représentativité de la diversité ethniques comme pour les modèles noires. Cela m’a rappelé une conférence menait par Ebonee Davis TedxTalk visibility of black women in fashion industry. Un message puissant bien que disponible qu’en anglais dans cette version.

Parmi les nouveaux visages de cette diversité , j’ai craqué pour les tâches de rousseur de la belle Nicole Sadiee. Je pense que l’on entendra parler d’elle bientôt <3

J’ai aussi découvert une fantastique artiste via Instagram, Tanda Francis , sculptrice new yorkaise. Elle est surtout connue pour sa statue réalisée en hommage à Notorius B.I.G. J’ai hâte de découvrir son travail de mes propres yeux il y a quelque chose d’universel dans ses œuvres.

J’ai toujours eu un rapport compliqué avec l’image de la chanteuse  Solange. Je me méfiais du côté  fille de, sœur de…On connaît la chanson tu n’as rien à proposer à part un réseau de folie pour ceux qui te produisent donc next please. Le cas du claan Kardashian est exemplaire nan?! Mauvaise langue! L’Oeuvre interactive réalisée pour la Tate Museum Gallery de Londres sur l’identité noire est profonde, juste et très recherchée. Je suis donc convaincue, ce week end je vais découvrir son dernier album que j’avais snobé parce que je suis une put*** de snob aussi mouarf!

Pour finir ce week end, je vais m’accorder 15 minutes à méditer sur mon tapis de yoga ou mon lit. Je vous laisse la vidéo d’Ariane pour découvrir cette méthode de relaxation qui aide tant à accueillir plus sereinement les bons et mauvais moments de sa vie.

 

Ma vie d’entrepreneuse ou mes 2 ans en jogging

 La semaine dernière j’ai soudainement pris conscience que cela faisait 2 ans que j’avais quitté mon poste de spécialiste distribution dans une grosse entreprise de cosmétiques. 2 ans à mettre tout ce que j’avais dans la reprise de mes études, l’éducation de mes enfants, mon couple et créer ma boîte. M**** 2 ans?! J’ai l’impression d’être entrée dans un vortex temporel comme dans ces séries de science fiction bas de gamme, mon vaisseau est en pleine turbulences ça tremble de partout mais je suis la Capitaine dans son siège au centre de tout. J’ai peur mais je dis à l’équipe que ça va le faire, il suffit de déclencher le seul réacteur qui fonctionne. LOL de l’extrême (ma fille si tu me lis pardonne cet accès de jeunisme).

Alors ce matin, enfin en cette aube parce qu’il est 5.00 en fait là! Donc ce matin, j’ai décidé de ralentir un peu, de prendre du recul. 2 ans?! Qu’est-ce que je retiens de ces 2 ans, d’être entrepreneuse débutante? Allez je vous le dis en 6 points:

 

L’ascenseur émotionnel

Ce que j’aime faire c’est des listes de ce que j’ai à faire, planifier sur le long terme. Ça me rassure comme être dans une couette un dimanche matin et qu’il gèle dehors. Et bien cette sensation de confort, je l’ai oublié depuis que je suis ma boss! PAS UNE SEMAINE NE SE RESSEMBLE!!!

Mon agenda de la journée peut changer en une fraction de seconde selon les priorités du jour. Comme cette fois où j’avais une vente prévue sur Paris et la veille le transporteur ne livre pas (Bruit de verres qui se fracassent dans ma tête)…Tout laisser en plan pour aller récupérer en voiture les produits dans un centre logistique au fin fond de la région parisienne…Découvrir que la moitié des produits est cassée l’autre moitié invendable parce que la canicule hein, la chaleur a fait évaporé les crèmes (Pleurs)…Rentrée pour s’occuper des enfants mais le frigo est vide puisque 1) tu n’as pas fait les courses puisque tu gérais une crise 2) tu n’as pas pensé à appeler ton homme parce que tu gérais une crise (oui je me répète). Les montées d’adrénaline sont nombreuses mais au final au bout de 2 ans, je prends la vie comme elle vient…JE DEVIENS BUDDHA (LOL!)

 

Cela peut tuer ton potentiel glamour

Quand je travaillais en entreprise Corporate, je me vautrais dans mon placard, régulièrement réapprovisionné, heureuse d’exploiter le potentiel de mon dressing et de mes compétences de fashionista. L’open space était comme un podium, du style, du style, du style. Ça C’ÉTAIT AVANT!!

Ces 2 dernières années je les ai passé en grande partie dans mon bureau de fortune, c’est à dire mon salon, à préparer un mémoire pour mes études puis des business plan avec leurs bilans prévisionnels. J’étais tellement dedans que prendre une douche me paraissait mon acte le plus glamour de la journée. J’avais besoin du confort MAXIMAL, un jogging ou un legging et un foulard sur la tête et j’étais bien…Depuis peu de temps, je retrouve mes marques et redécouvre qu’il y a d’autres vêtements que le legging. Franchement je n’aurais jamais cru le dire mais lâcher mon jogging c’est dur, c’est une vraie drogue!

 

Des rencontres du troisième type

Hilary Clinton disait qu’il fallait tout un village pour élever un enfant et bien c’est la même chose pour créer une entreprise. Il faut entrer en contact avec beaucoup de personnes pour monter ton projet. Des agents d’organisations publiques, des banquiers, des agents immobiliers, des porteurs de projets, des membres de ton réseau pro et perso et j’en oublie…Et quand tu lances ta boîte ça peut réveiller des choses enfouies chez ces interlocuteurs qui te les balancent au calme. Il y a eu des jours où j’ai pleuré longuement après que l’on m’ait dit que j’avais mieux à faire que d’être entrepreneure, avec 3 jeunes enfants quand même et bon vu mon parcours (comprendre tu es issue de l’immigration) j’en avais fait de belles choses donc pas besoin de développer d’autres ambitions.

La fois où je me suis mise en colère contre un banquier qui m’expliquait qu’il ne voulait pas financer mon projet non pas parce que ça ne tenait pas la route mais parce que j’étais ambitieuse…Silence…Silence…

Mais surtout il y a eu toutes ces fois où j’ai rencontré dans des moments de doutes des gens formidables qui m’ont donné confiance pour mener à bien mon projet, ici dans mon village, en France et à l’étranger. Ma famille et mes amies qui me trouvent certainement folle mais me soutiennent au quotidien pour aller au bout de mon rêve.

Eviter le burn out

Avant j’avais des horaires de travail…Donc l’équilibre vie personnelle et vie professionnelle était parfois difficile à trouver mais une fois sortie du bureau je pouvais oublier le boulot. Ces 2 dernières années, je me suis laissée habitée par mon projet. J’y pensais 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Je ne me suis fixée aucun horaire parce que j’aimais non j’adorais ce que je faisais…ERREUR! Le 1er weekend que je me suis accordée en amoureux, j’ai juste dormi 2 jours puis j’ai mis une semaine à m’en remettre puisqu’une fois détendue mon corps et ma tête ont juste refusé de redémarrer. J’ai compris que prendre soin de moi est une priorité!!! J’y travaille encore mais je pense être sur la bonne voie 🙂

 

Manger sainement est un défi

Avec mon agenda, mes horaires bordéliques et tout à mon bonheur d’être ma boss, je mangeais soit ce qui me tombait sous la main ici et là ou rien du tout ou n’importe quoi en grosse quantité en une fois…Résultat fatigue, une peau et des cheveux pas au top mais aussi une importante prise de poids. Je le répète prendre le temps de s’occuper de soi est une priorité!! J’ai découvert une super blogger Lee qui donne plein d’astuces pour organiser son frigo et planifier, préparer ses repas. J’aime vraiment ce qu’elle fait et son travail sur la santé mentale et physique féminine m’inspire énormément.

 

Réaliser le chemin parcouru

2 ans à galérer oui, vraiment. Je ne veux pas entrer dans l’idéalisation de l’entrepreneuriat! Mais au bout de ces 2 ans, je vois aussi tout ce qui a été fait et je suis vraiment mais vraiment contente et fière de moi. Black Vegan Beauty existe et fédère une communauté qui grandit de jour en jour! Je travaille avec des partenaires qui partagent mes valeurs et ma vision de l’entreprise, ce qui est énorme quand je pense à la frustration que j’avais en entreprise corporate. Et j’ai découvert la joie de vivre en jogging et legging, désolée fashion police mais c’est trop bon!

Finir la saison en beauté

J’ai été surprise par un courant d’air froid ce matin…M**** Une fois passé l’envie de me rouler dans ma couette j’ai décidé de revenir à mes basiques pour retrouver le moral, LA MODE!

C’est l’heure de la transition! Le passage des manches courtes aux manches plus longues…Après m’être brûlés les yeux sur mon écran Samsung à trouver l’inspiration, je me suis littéralement agenouillée devant le style de Sylvie (je suis aussi congolaise, j’ai un certain sens du drame quand il s’agit de fringues)! La chemise, le jean, ces mules, ce filet de courses vintage je trouve que tout est parfait dans cette nonchalance chic pour accompagner cet fin d’été.

Où trouve-t’on ses beautés?

Une chemise noire : ici

Un jean : ici

 

Une paire de mules : ici

Un sac de courses : ici

Lait doré et sa tartine de cacao cru

Voilà déjà septembre! Pour beaucoup d’entre nous c’est la reprise avec son pic d’activités. C’est un moment clé de l’année où je dépense beaucoup d’énergie physique et mentale. Pour aider mon corps à faire face, je me prépare de solide petits déjeuners.  Une de mes recettes préférée est le lait doré avec une tartine de cacao cru! Les couleurs, les parfums me réveillent en douceur et ces supers aliments me garantissent du tonus tout le long de la matinée 🙂

INGRÉDIENTS pour 1 personne

  •  1 mug de lait végétal selon votre goût ici du lait d’amande
  • 1 cuillère à soupe de sirop d’érable
  • 1 cuillère à café de curcuma
  • 1 bâton de canelle
  • 1 tranche épaisse d’un pain intégral ou complet
  • 1 cuillère à café de purée d’amande
  • 1/2 banane
  • 1 cuillère à café de cacao cru
  • 1 pincée de graines de chia

MARCHE A SUIVRE

  1. dans une casserole, faire chauffer le lait d’amande  le sirop d’érable, le curcuma et le bâton de cannelle
  2. Mélanger au fouet les ingrédients dans la casserole pendant 2 à 3 minutes
  3. Laisser infuser le temps de préparer votre tartine de pain
  4. Tartiner votre pain avec la purée d’amande
  5. Découper la 1/2 banane en tranche
  6. Disposer les tranches de bananes sur la tartine
  7. Saupoudrer de cacao cru et de graines de chia
  8. Verser le lait doré dans un mug

Déguster!